A part lire Comprendre les filles de l'impératrice Pétronille, pas grand chose en dehors du travail. Ah si ! Il est martyrisé par sa fourbissime Sérénité qui a maintenant quatre ans. Mais il n'a pas le temps de le bloguer. Quel dommage.

Le Papa de Sigmund (à l'arrière-plan) dubitatif sur le sens qu'il doit donner à sa vie.


Sinon c'est bientôt les vacances avec leur cortège de caïpirinas au bord de la piscine. Allélouïa !