On voit la paille dans l'oeil de l'enfant de son voisin, mais rarement la poutre dans les hurlements du sien.