Faut croire que le Sigmund quand même, mine de rien, ben il a réussi à échapper à toutes mes tentatives de suffocation par blédine, d'empoisonnement par mytosil ou de strangulation par couche pour réussir à grandir jusqu'à l'âge canonique de dix mois. Et que l'âge aidant, ce petit fourbe de bébé ait réussi à atteindre la première étape qui mène au statut d'Etre humain : la verticalité. Ouais, bon, il a encore beaucoup de chemin à faire pour devenir un véritable être humain, hein, vu qu'il faut encore qu'il acquière la marche, l'art de la parole, la capacité à rire et une carte du Pink Lady Paradise. Ah oui, et aussi qu'il arrive à choper le petit caillou dans ma main à me mettre une branlée à Kick & fight avec Sweetie Pie comme perso pour battre mon Annihilator Mike customisé. Mais bref. Donc le petit monstre se tient debout, presque tout seul, faut juste qu'il y ait une chaise, un parc ou un couillon pour l'aider. Alors bon du coup, paraît qu'il faut lui mettre des pompes pour que ses petites chevilles tiennent le coup et pour l'aider à faire ses premiers pas.

Moi je veux bien, hein. Mais dans les temps préhistoriques, les couillons de bébés avec leur couche en peau de bison, ben ils en avaient pas des chaussures. Ils se mettaient debout en s'appuyant sur un rocher, sur une vertèbre d'ours ou sur Gaourg leur couillon de père, et hop ça y est regarde comme je marche. Dix minutes après, ils savaient durcir un épieu au feu pour les garçons ou ravauder des peaux de bêtes avec des tendons pour les filles. Les chaussures c'est venu bien plus tard dans l'histoire de l'humanité, quand Bhââta le chasseur émérite eut l'idée de glisser ses deux pieds fragiles dans deux vessies d'ours fraîchement récoltées avec des beaux lacets en nerf de castor. A cette occasion, il se rendit compte que non seulement il pouvait marcher avec beaucoup plus de facilités, mais qu'en plus l'odeur de l'urine d'ours écartait les tigres à dent de sabre. Et en plus, pour une fois, comme il te l'avait niqué ce con de Rahan qu'avait pas trouvé le coup des chaussures, crevure blonde va. Deux jours après, Rahan inventait le coup d'attacher les lacets ensemble pendant une chasse au rhinocéros.

Mais bref. Des chaussures pour les mouflets pendant les âges farouches ben y'en avait pas trop. Non. Ni pendant l'antiquité, ni pendant le moyen-âge, ni pendant la renaissance. Zobi les chaussures du 19. En fait, c'est venu avec l'ère industrielle, quand on a commencé à réaliser que les pieds des enfants étaient vraiment trop sensibles, qu'ils n'arrêtaient pas de se blesser et que donc le rendement baissait dans la mine de charbon. Et donc Enrico-Donatien Batta inventa la chaussure pour moutard (il se trouve qu'il descendait en ligne directe de Bhââta, dit Courage-ardent, dit Chasseur d'ours, dit Pue-l'urine, dit Paillasson-à-rhinocéros). Avec la chaussure pour moutard vint une invention immédiatement concomitante appelé arnaque totale de ces pigeons de parents, arnaque qui a perduré jusqu'à nos jours et qui permet à une vendeuse plus mielleuse qu'une ruche à la fin de l'été de te fourguer pour trois cent boules une paire de chaussures miniatures qu'au début tu crois que c'est pour suspendre à ton rétroviseur, mais non.

Donc les grolles pour mioche, c'est l'arnaque totale. Le seul point positif, c'est que quand tu les enfiles à Sigmund, il tire une tronche genre tu viens de lui paralyser les pieds jamais de sa vie il pourra plus en faire quoi que ce soit. Genre c'est le premier bébé à avoir des chaussures. Alors que même Grüüg, le fils de Bhââta, ben il s'était mis à marcher tout de suite avec ses deux petites vessies de hamster (géant, le hamster). Du coup, on le laisse se débrouiller avec ses pieds paralysés, il cherche à les bouger, on dirait la créature de Frankenstein qui arrive pas à se coordonner. Mais en plus petit, comme créature, évidemment. Et sans les boulons, là, plantés dans les tempes. Mais avec les cicatrices, au bout de trois chutes. On se marre bien. Un peu jaune à cause du prix des tatannes, mais bon.
En tout cas ça met de l'ambiance pas funèbre du tout : c'est bien pour des pompes, non ?