Nân mais je suis vraiment trop naïf, c'est pas possible de se faire enfumer comme ça, je suis vraiment le couillon de service des fois. J'ai beau être prévenu, reprévenu, habitué, warningué par maintenant neuf mois passés d'expérience in-vivo particulièrement relou, je suis encore capable de me faire enfiler comme la première japonaise venue égarée dans un rade de la place Clichy. Comme quoi j'ai bon fond, quand même, tout bon, tout con, c'est pas malin de s'ériger en étendard de la lutte anti-bébés si c'est pour se faire truander comme ça sur un piège que même un débutant de la FBI aurait vu à trois mille kilomètres (la FBI c'est la Fédération anti-Bébés Internationale, un truc secret que je suis affilié, mais j'ai pas le droit d'en parler, c'est taupe-sicrète, enfin bref je trouvais la carte de membre trop chouette avec les dorures et tout ça). En tout cas je vais peut-être me faire virer, hein, chais pas, je vous laisse juge pour voir si vous auriez évité le piège, vous qui faites votre malin derrière votre clavier en gnoufant que le papa de Sigmund, c'est vraiment trop un looser de l'élevage de bébés.

Donc mettons que chez vous vous êtes zabonnés à l'ADSL avec une fribosque, ce qui est mon cas. C'est pareil si vous avez une huiteboxe ou une laïveuhboxe, l'important c'est d'être abonné à une truc qui t'amène internet à la maison sans faire le bruit d'une poignée de patates qui tombent dans de la friture en cuisant à 56K comme on avait y'a pas si longtemps que ça, rappelez-vous, fallait faire gaffe à pas dépasser le forfait sinon la connexion à gronibards.com te coutait la peau des genoux. Donc l'ADSL et tout ça que c'est bien pratique si tu es un gentil gars désoeuvré qui s'occupe comme il peut en, mettons, écrivant des counneries sur ton chiard nouveau-né et en matant gronibards.com deluxe version enhanced. Et comme en plus t'es le genre de gars à maîtriser parfaitement l'informatique et tout ces trucs plein de fils et de lumières, quand même faut pas déconner tu passes tous les jours dans la rue Montgallet, ben faut pas essayer de te la jouer sur le truandage, le piratage et les arnaques mettant en oeuvre du matériel infomatique, hein, hein. Sauf quand y'en a qu'ont de la fourbitude tellement à revendre que tu te la fais mettre jusqu'à l'occiput, la fourbitude.

Alors tu reçois un courrier en provenance de ton fournisseur d'accès, tu te dis merde ça y est je le suis fait gauler en train de télécharger une version piratée de Némo et les sept nains, je vais me faire suspendre mon accès ADSL tout ça. Et puis non, c'est juste pour t'annoncer qu'on va te remplacer gratuitement ta fribosque version vieux looser d'abonné ancien en fribosque version jeune loup de l'informatique, king du réseau et master des films cochons. Déjà, je trouve que si vous avez pas tiqué sur le gratuitement c'est que vous allez vous faire enfler comme moi, mais bon. L'autre truc bizarre, c'est que le courrier présente une syntaxe extrêmement approximative, pleine d'onomatopées genre la nouvelle fribosque elle est arrreuh bien, et elle est mise à votre dispositiouinnhh gratuitement. Là vous devez vous méfier, non ? Moi pas, j'étais trop content de plus être un looser de l'informatique. Alors j'attendais ma nouvelle fribosque avec les tressaillements de joie du bébé affamé apercevant un petit suisse à l'abricot (genre avec les bras qui battent sur les cotés, par exemple au hasard).

Deuxième indice sur la looserie totale qui se profile, ta nouvelle fribosque que t'as récupérée du gardien gentil qui persiste à croire que Sigmund c'est une fille et qui demande toujours comment qu'elle va ?, ben ta fribosque elle est emballée dans un carton qui sent légèrement le mytosil, si c'est pas un indice grave et concordant, ça, mais bon tu vois rien, toi, trop couillon vraiment tu déballes tout ça et roule ma poule pour les branchements que c'est pas trop compliqué, juste il faut pas se tromper entre les fils et forcer comme un bourrin.
Et là, nibe.
Plus d'Hadessèle, plus d'internet.
Coupés du monde.
Le grand complot international des bébés a encore frappé. Ah ça, c'est clair. Je commençais à gêner, à trop vouloir révéler le dessous des cartes, à trop ruer dans les brancards de la poussette, à couiner mes « A bas les bébés » à tous ceux qu voulaient bien me lire. « On » a cherché à me faire taire, « on » a cherché à me réduire au silence ! « On » mesure soixante-dix centimètres de haut, mais « On » a des accointances et un pouvoir de nuisance jusque chez les fournisseurs d'accès internet. Et paf, je me suis fait refiler un fribosque frelatée, si ça se trouve y'a même pas d'électronique à l'intérieur, juste un papier avec marqué "Qui c'est quiqui à l'air d'un con, maintenant ?"
C'est mon damier qui va en prendre un coup.