Allez, vous allez encore pas me croire, c'est vrai que j'ai essayé de vous faire gober que Sigmund était la réincarnation du Grand Inca, bon, peut-être que non après tout, c'est vrai qu'à part puer comme un vautour quand il décalque sa couche ben le Sigmund il a plus trop rien d'un Inca même que son crâne il s'est remis d'aplomb, il ressemble plus du tout à Alien ni à Raspar Tepacap (le dernier grand Inca, çui qu'a fièrement provoqué les conquistadors espagnols, quand le chef, là, comment qui s'appelle, Cortes, lui a dit "Chiche qu'on vous massacre tous bande de mal-blanchis si vous nous filez pas votre or", il l'a toisé du haut de ses 1m60 sans talonnettes et a hurlé son nom en guise de défi "Tépacap", comme quoi il aurait mieux de s'appeler Raspac ToutDeSuiteBwana, il s'en serait peut-être sorti). Non Sigmund n'est pas vraiment le grand Inca, pasqu'en fait c'est la réincarnation de Bruce Lee. Brubruce Lili, qu'on l'appelle.

Qu'est-ce qui me permet de l'affirmer ? Et bien à part le délicieux pyjama jaune qu'il possède et qui lui moule ses petits bras musclés (mais fins, hein, il a rien d'un patapouf de bébé, non on dirait plutôt un petit rat de l'opéra en miniature, sauf la tête évidemment, pasque un petit rat de l'opéra avec un boulard comme le Sigmund, je te dis pas la gueule du lac des cygnes hydrocéphales), je pense surtout à la délicieuse saynète qu'il m'a joué hier pendant que je lui faisais avaler des grandes louches de petit suisse à l'abricot. Non pasque il faut bien que vous compreniez que Sigmund entretient avec le petit suisse à l'abricot le même rapport que son père entretient avec la danette au chocolat, le panetonne et le calamar à l'escabèche que c'est crô miam. Donc l'autre ahuri de bébé, dés qu'il voit le pot, faudrait que ça lui coule direct dans la margoulette genre biberon, mais bon rien que le temps de faire les allers-retours avec la cuillère c'est trop long pour môssieur, je vais acheter un entonnoir à petit suisse ça va pas traîner, tiens. C'est pas possible d'être hystérique à remuer ses bras comme ça pour un petit suisse à l'abricot, quand même, je me demande de qui il tient ça, bon.

Donc comme ça n'allait pas assez vite, Sigmund à commencer à râler genre je produis le bruit d'une percolatrice à café en train de chauffer au cul d'un tigre : un genre de vrombissement couplé à un feulement qui va en augmentant. Ca percolait sec dans la cafetière à Sigmund (déjà qu'il est mou du moût). Evidemment, en remuant comme un possédé, ça améliorait pas la qualité de la jonction cuillère-bouche, j'ai des photos pour preuve, et moins y'avait de petit suisse qui rentrait dans le bec insatiable du bébé, plus y'avait de regard noir genre je vais t'arracher les tripes avec mes trois dents et demie qui partait en direction du responsable -mézigue-, et plus y'avait de trépignements des pieds sur la chaise haute sinon ça serait pas pratique. Et quand la pression est arrivée à son point culminant, voilà-t-y pas que Brubruce Lili m'a fait une magnifique attaque du Saumon, un grand classique du Kung-Fu, les deux mains en avant une vers le ciel une vers la terre, les bras tendus, un peu comme un saumon qui repousse un ours en train de l'attaquer, attendez, attendez, je m'as gourré, c'est pas saumon c'est dragon, bref. Une attaque du dragon de toute beauté, c'est tout juste s'il avait pas la fumée qui dépassait de la couche. Le tout accompagné d'un grand cri destiné je suppose à me paralyser et à me faire lâcher le pot de petit suisse dans des petites mains avidement tendues.

Ce qu'il ne sait pas, le bougre de couillon de bébé, c'est que s'il est la réincarnation de Bruce Lee, moi je suis celle de Kareem Abdul-Jabar. Alors ça a pas trainé, comment que je te l'ai fumé avec sa prise du Saumon, l'autre nain. J'ai paré avec la prise du Gardien de Phare (un bras à angle droit, l'autre qui tient une cuillère en plastique maculée de petit suisse en protection, oui je sais cette prise n'est pas très orthodoxe, mais elle me semblait appropriée) et je lui ai collé derrière un double mawashi dans la colle qui lui a défrisé la moumoute. Il a essayé de me coincer avec une prise du Gerbi Fulgurant, mais j'ai passé la prise du Bavoir Transcendental, ah ah, quel amateur, et je te lui ai ajouté, pour faire bon poids, une bonne vieille manchette mouche-bébé. Coincé qu'il était dans son siège, impossible pour lui de tenter un de ses célèbres high-kicks péteurs, terrassé le Brubruce Lili. J'lai regardé partir en savonnette en lui faisant coucou d'une main, tandis que de l'autre je terminais son petit suisse.
Faut pas me chercher sur le Kung-Fu ET sur les desserts, moi.