Non mais franchement, mes certitudes cartésiennes vacillent. Je ne sais plus à quel saint laïque et scientiste me vouer, me raccrocher. Le spectre du surnaturel est passé sur notre maison, et nos certitudes matérialistes ont été soufflés par le vent fétide et racoleur des perversions spirituelles. Non mais sans déconner. J'ai rien connu d'aussi étrange depuis la fois où mon grand cousin Emile m'avait guéri d'un coup de soleil par imposition des mains et cataplasme à l'escabèche (il vit dans le sud). Attendez que je vous raconte, et si vous êtes quelqu'un de sensé et de naturellement rétif aux sirènes du surnaturel crétinoïde, vous n'allez pas en croire vos oreilles, vous allez accrocher des chapelets d'ail, vous allez raccrocher les crucifix, bénir les berceaux, chanter des hosannah et d'une manière générale ne pas me croire absolument pas du tout. Mais bon, je jure de dire la vérité, rien que la vérité, avec des gros mots certes, mais rien que la vérité.

Non pasque comme on en avait un peu marre de se réveiller pour les biberons à cinq heures du matin, ça fait trois soirs de de suite que mon amour-à-idées-foldingues et moi on chapitre le petit Sigmund au moment du coucher pour lui expliquer qu'il faut qu'il dorme jusqu'à sept heures le lendemain. Oh ça va, hein, arrêtez de ricaner. Je sais, ce n'est qu'un bébé -extrêmement fourbe-et donc y'a peu de chances qu'il comprenne quoi que ce soit à ce qu'on lui raconte avec des grimaces dignes de Louis de Funès qu'aurait avalé un tube de mytosil mais bon. Ca va, ça va, je sens bien que vous vous bidonnez derrière votre clavier en se disant non mais qu'ils sont tartignolles le papa et la maman de Sigmund, c'est pas vrai quand même, jusqu'au trognon qu'il se sont fait posséder par le petit palmipède, complètement nazebroques de la coiffe, avariés de la comprenette, ravagés du ciboulot. Hein que vous êtes en train de vous payer notre fiole. Moi-même je ne suis pas très fiérot. Franchement demander à un bébé de ne pas se réveiller avant une certaine heure, c'est comme demander à un castor de bien vouloir remettre cette branche où il l'avait prise, à un raton laveur d'arrêter de se fourbir la peluche, à un ptérodactyle de ne pas manger le petit crétin d'enfant glapissant qui est sorti de la voiture mais qu'est-ce qu'on t'avait dit, crétin. Impossible que ça marche.

Ben ça marche. Le petit crevard dort depuis trois nuits jusqu'à sept heures. Et en plus il se réveille en douceur pour réclamer son biberon, en criant comme un bébé ptérodactyle mais genre le ptérodactyle tranquille qui a fait la fiesta la veille et qui s'est bien amusé, en plus ses copains lui ont offert un petit gamin à dévorer et une bouteille de gnole, faut dire c'était son anniversaire ils ont tous fêté ça en dansant comme des oufs à la boite "Le Jurassik". Le bébé tranquille qui laisse dormir ses parents. Peinard. J'ai de la peine à y croire. Putain, réveillé par un réveil ce matin, c'est-y pas croyab'. Le chant glougloutant d'une fontaine dans le sous-bois au lieu des cris perçants d'un marcassin en train de se faire maraver ses glands par un écureuil facétieux. Remarquez, je me suis levé pareil hein, moi la sonnerie "chant glougloutant" elle me file l'envie d'aller pisser. Bon faut que je la change. Maintenant que le réveil va resservir je peux peut-être essayer de trouver la notice pour remplacer la sonnerie "source - tu files aux cagoinces" par "vagues - tu te rendors en rêvant de la mer de chine".

Le truc c'est qu'on m'avait dit de le faire et je l'avais pas cru. Evidemment. Quelqu'un qui me raconte un truc comme ça, j'ai tendance à croire qu'il a sniffé du zymaduo ou qu'il fait un rail de coke avec un mouche-bébé. Je crois même que ce sont les fameux conseilleurs qui nous en avaient parlé, et que j'avais du avoir une réaction sobre et mesurée, genre éclater de rire en leur jetant des cailloux. Je fais moins mon malin maintenant. Le pouvoir de la parole, putain. Mais comment ça se fait qu'il nous écoute maintenant et que dans dix ans quand on hurlera trente fois "range ta chambre, bordel à cul", tout ce qu'on aura en retour ce sera une augmentation du volume de la stéréo avec un grommelage genre "va chier vieux con". La vie est mal faite. Vraiment. Genre t'es pas superstitieux, mais à cause d'un sale bébé tu commences à douter, ce matin j'ai versé un peu d'eau bénite sur le guidon de mon vélo et j'y ai collé un saint-christophe pour être sûr de pas me faire défoncer le crâne par un camion-poubelle. Si ça se trouve dans deux mois je crois en dieu. N'importe quoi. La faute à Sigmund.
Bon sang, je n'arrive pas à trouver d'explications rationnelles. C'est pas normal, c'est paranormal. Me faudrait un Muldy et et une Sculler pour me débrouiller tout ça. Me faudrait surtout un bon remontant, hein, je suis sûr qu'il y a une histoire de possession là-dessous.
Tiens je vais foutre de l'ail dans son jouet préféré.