Fallait bien que ça arrive, hein. Personne ne peut traverser cette vallée de larmes qu'est la vie sans verser un jour ou l'autre un peu de son sang. Un peu, beaucoup, passionnément et plus si affinités. Que ce soit accidentel ou volontaire, fruit de la rencontre avec un objet contondant et inattendu ou bien lors d'une cérémonie initiatique. Evidemment l'enfance est le terrain de jeu le plus courant de la blessure, hein, c'est normal, il faut bien apprendre et voir perler son sang vermeil pour comprendre la dangerosité de certaines actions. Mais qu'est ce que je raconte, moi. C'est la fièvre. C'est l'autre enfoiré de gnome, là, qui nous a refilé à mon amour-à-bidon-en-révolution et à moi une espèce de gastro-entérite fulgurante qui nous troue le bide. Cette nuit c'était délire et compagnie, comme la fois où j'ai mangé ces champignons pas de paris, là, chamanique ta mère, je vous jure j'ai passé une nuit ethérée, enfiévrée, rigolote, onirique hochet, je sais plus ce que je raconte, à minuit réveillé grelottant de fièvre pour calmer le marmot sans s'apercevoir qu'il avait la dalle, tout simplement, un biberon avec trente-neuf tout de suite ça vous a une autre allure de voyage chamanique justement. Je suis sûr que c'est pour se venger, le fourbe.

Non pasque son sang je l'ai versé ce week-end. Oh, allez pas croire que j'ai fait des expériences vaudoues avec mon fils, même si c'est pas l'envie, hein, dès fois, la petite poupée avec des aiguilles, justement, il est encore petit, on dirait un poupon super réaliste qu'on offre aux petites filles genre qui dit maman, j'ai sommeil, j'ai faim et je t'encule comme les vrais. Non, pas d'expérience occultes, pas de coq noir éclaboussé de sel, égorgement rituel, sang sur le carrelage et bougies dégoulinantes. Pas de transe non plus, sauf peut-être les tremblements de la fièvre là oui, rototo rapide du bébé tellement secoué par son père comme une bouteille d'orangina, genre les bébés vous avez remarqué qu'il ressemble à des bouteilles d'orangina avec le gros cul que leur fait la couche ? Ah ouais, sauf la tête qu'est trop grosse, ça a une grosse tête les bébés sauf après le mouche-bébé, là, je vous le dit, c'est la fièvre, je délire, aïe. Des bouteilles d'orangina, ouais pareil, remuées sous pression qui explose, ah tiens oui, doit l'avoir aussi le virus ce petit sconse pour nous faire de si jolis gerbis technicolor et des diarrhées diaprées des grands jours de la marée noire chiasseuse. C'est pas grave, papa va te montrer aussi comment on vomit avec dignité.

Tout ça c'est la faute au first blood initiatique de son pauvre auriculaire déchiqueté. Non mais c'est pas faute, hein, Sigmund maintenant c'est le fils spirituel d'une anguille de tasmanie et d'un cabri bondissant, et aussi d'un bébé yack super fourbe (oui je sais ça ajoute rien, mais j'aime bien l'image d'un bébé yack super fourbe, cette nuit je rêvais que j'étais dans les Andes près de ruines incas, dans une caravane lente au milieu des rochers et sur la bord de la route un yack nous regardait d'un air particulièrement retors, je me demande vraiment, qu'est ce qui foutait là d'abord dans les Andes ce crétin de Yack, hein, c'est n'importe quoi ces rêves sous gastro, d'abord). Donc maintenant si tu essayes de rester calmement une demi-seconde en tenant le Sigmund pour genre lui tailler un ongle ben tu peux t'accrocher Raoul, il se débat comme une carpe dans le filet d'un pêcheur du Nil. Et là paf, faute, sur le service en plus, premier doigt, premiere balle, zap, je te lui ratiboise la moitié de l'ongle d'un coup de ciseau à bout rond (je comprend pas comment c'est en vente libre ces machines c'est hyper dangereux) et ça commence à saigner vachement bien genre des gouttelettes et tout.

Bon, moi c'est humain hein, j'ai un peu caché la merde au chat pour mon amour-quoi-t'as-abîmé-le-bébé-crômeugnon, j'ai fait genre il s'est fait mal tout seul mais comme j'avais du sang sur mon tablier d'opération et la sueur de la culpabilité au front ça se voyait que je mentais. Bah j'ai dit c'est pas grave faut bien qu'il apprenne ce que c'est que la douleur, hein, en plus vrai de vrai, il a même pas pleuré, trop stoïque le Sigmund. Mais bon du coup, il s'est nettement vengé par voie virale, ça m'apprendra. Qui c'est qui les verse maintenant les larmes de sang de la douleur stomacale, hein, ben c'est bibi. J'avais bien essayé de rattraper le coup en lui collant un petit pansement, mais c'est bizarre, ces putains de trucs autocollants qui parfois refusent obstinément de te lâcher la main ne tiennent pas du tout sur le minuscule auriculaire couvert de bave d'un nourrisson. Boarf. Ca vaut mieux, pasque je suis sûr qu'il l'aurait avalé en plus. Scarifié et étouffé, ça fait peut-être beaucoup d'un coup pour un bébé.

Ah tiens, je crois que c'est l'heure de mes cachets.