Putain le coup de bambou de l'ostéopathe qui t'annonce la douloureuse non remboursée, j'y crois même pas comment que c'est hors de prix ces gens-là. Nân mais c'est pas possible. Et tout ça pour quoi ? Ben on sait pas, faut voir, faut attendre, dès fois que ça ferait de l'effet dans les quinze jours à venir. Genre on saura pas si c'est la séance qui lui a fait du bien ou bien le dépassement de la date fatidique des trois mois à partir duquel on nous a promis un Sigmund tout neuf qui marche sans les bugs de bébé. Genre même c'est en train de marcher pour les nuits qu'il fait, mais ça avait commencé avant. Brèfle. Le grand mystère flou de la médecine parallèle de mes couilles dont on ne peut jamais constater le fin mot.

Ben pasque moi au départ les osteopathes à l'ail, c'est pas trop ma tasse de thé. Non plus que tous les autres rebouteux, à commencer par le cousin Jean-Claude qui t'enlève les coups de soleil en chantant des mantras d'oc. C'est pas que j'y crois pas, mais en fait j'y crois pas. Rien ne me saoûle plus que les témoignages de véracité, surtout quand on sait la faiblesse de la psyché humaine et la facilité qu'ont certains à faire illusion (au sens réel) genre par exemple tu promets de réduire la dette et tu mets en place une franchise sur les médicaments qui rapporte quelques millions sur le dos des pauvres tandis que tu exonères les riches de plusieurs milliards d'impôts, ce genre d'illusions là que ça va mieux marcher après, et puis aussi d'autres par exemple que des cachets de sucre vont te guérir de tes flatulences (à condition de la payer la franchise). La grande illusion. L'exploitation de l'espoir.

Et donc les ostéopathes al'arrabiata, je me méfie un peu du folklore qui va autour. Non pasque pour te recaler la colonne vertébrale que tu t'es tordue en démontant la chaudière de Tata Jeanine, bon là d'accord, je veux bien, c'est de la kiné et de la bonne connaissance de la mécanique du corps humain, mais pour le reste ? Les énergies fluctuantes du corps, l'information nerveuse positionnelle, les trucs, les machins, et je parle même pas des chakras (au départ je croyais que ça avait un rapport avec les crabes) mous, de la soi-disant si ancestrale sagesse d'autres civilisations qui ont tout compris, des cristaux, etc, etc. Qu'est que ça veut dire toute ce charabia , Qu'est-ce que ça masque ?

Le Sigmund dans les mains de l'ostéopathe del mare, ben il a chialé comme un veau jusqu'à ce qu'elle le casse en deux. Ouais, ouais, pour de vrai. Soi-disant que c'était la position de repos tissulaire. Hum. En tout cas la position qu'il avait dans le ventre de mon amour-à-bidon-scintigraphique, arqué comme un delphineau en train de faire un saut à la con pour un hareng dans un marineland remplis de gros en tongs. Arrivé là il a arrêté de pleurer, ça impressionne, mais c'est plutôt logique. mais la suite ? Et vas-y que je prétends le faire renaître en resimulant l'accouchement, ce loooonng voyage. Ah la vache. Genre le mystère de la vie mais avec un grille de lecture pour adultes en mal de mystérieux. Bon c'était un accouchement de mammifères, hein, pas la réincarnation d'une blatte méritante, quand même. Et puis quand même comme on ne peut pas en mesurer les effets, c'est tout à l'auto-persuasion. Pis on peut pas y demander en plus, au gnome, vu que tout ce qu'il sait dire c'est aaarreeuuuuuh, ce couillon de bébé.
Et après faut passer à la caisse de l'osthéopathe (bolognese).
Je suis perplexe de chez pas convaincu, pour tout dire.