Je suis désolé, je n'ai pas le temps, ces vacances sont trop prenantes.
Le soleil, les cigales, les siestes dans la verdure calme de la cour intérieure sous le regard de l'ange de faïence.



Et le gambetta-limonade.
Enfin.