Un bébé la première chose qu'il fait -à part de te casser les burnes en permanence, mais bon là c'est pas grave quand même- c'est de téter. Oui pasque bon ce serait trop facile, si vous croyez que Dame Nature elle a eu le temps de leur apprendre à manger comme tout le monde avec des fourchettes et des couteaux (ou bien des baguettes) aux bébés dans son école d'enseignement des bébés, vous vous fourrez le doigt dans l'oeil jusqu'à la couche. Non, la nature est parfois mal faite, enfin, faite bizarrement. Sous prétexte qu'on est des mammifères (donc porteurs de mamelles, enfin surtout les femmes, quoi) ben les bébés ils n'en branlent pas une, et pour se nourrir tout ce qu'ils ont a faire c'est de téter. Téter ça les rassure en plus, ce qui fait qu'ils veulent tout le temps téter, avec des petits mouvements convulsifs des lèvres parfaitement ridicules. Oui, ridicules, pasque la coordination défaillante et générale de leur corps leur fait en plus agiter leurs moignons de bras et de jambes en asynchronisme complet, bref on dirait une tortue sous amphétamines qu'on aurait mis sur le dos. Ca gigote, ça gigote, et c'est même pas capable de distinguer un couvert à poisson d'une cuillère à soupe.

Et c'est là que les adultes se révèlent beaucoup plus malins que les bébés.

Pasque les adultes, ils ont inventé la tétine. La tétine, pour ceux qui connaîtraient pas, ben c'est un truc en caoutchouc ou en silicone (ou en platine, en tout cas un truc qui résiste à la salive de bébé, classée un des dix produits les plus corrosifs de la terre avec l'acide sulfurico-chlorhydrique, la lave en fusion et les vannes de ma grand-mère, franchement la salive de bébé ben t'en mets sur un innocent pantalon, tu peux te brosser pour le ravoir, bref) qui a normalement exactement la forme d'un bout de nichon, sans rigoler les ingénieurs qui fabriquent les tétines y ont déjà vus une femme une fois ? j'crois pas, y doivent s'être échappés d'une bande dessinée de Dilbert.
Comme ça ce couillon de bébé et ben y croit qu'il va pouvoir téter du bon lait, il attrape la tétine, il tire dessus comme un malade et le temps que son cerveau minuscule comprenne qu'il s'est fait couillonner (puisque c'est un couillon), paf c'est trop tard il s'est endormi. Les bébés franchement dès fois c'est pas très intelligent, comme les dinosaures dont le cerveau tout petit était trop loin des pattes, le temps qu'ils comprennent qu'il fallait se tirer, blam, trop tard la météorite leur avait défoncé le crâne, au revoir les dinosaures. Les bébés c'est des petits dinosaures, parfois, surtout genre Niquopantalonnosaurus ou Défécatosaure. Hem.

Donc les bébés y tètent comme des fous, avec une force de succion égale au tiers de la pression qui s'exerce à l'intérieur du réacteur principal de la fusée Apollo au décollage. Comment que je sais ça ? Ben j'ai lu le rapport de la Nasa sur les tétines, c'te question. Pasqu'il faut savoir que pour financer l'envoyage d'un homme sur la lune, la Nasa avait eu besoin des fonds privés d'un important fabricant de tétine qui avait surbordonné ses donations à la réalisation de tests de résistance de tétines. Personne ne le sait, mais avant même ses paroles historiques, Neil Armstrong a d'abord mâchonné une tétine et transmis à Cap Canavéral le message historique "ok, roger, go for the tétine, aï ripit, it ize ok, ze tétine ize nominal". Le testeur en chef des tétines s'appelait Roger, à Cap Canavéral. Mais bref, on s'en fout.
Donc je disais, le bébé y tête faut voir comme, à peine tu mets la tétine au bord des lèvres et plaf elle est aspirée genre l'Enterprise quand Spock il avait trop bu et qu'il les avait amenés au ras d'un trou noir et que le Captain Kirk il lui avait coupé une oreille en pointe pour le punir (l'autre oreille je sais pas pourquoi, peut-être il se prenait pour Vincent Van Gogh ?). La force d'attraction de la bouche à bébé pour aspirer la tétine est égale au double du carré de l'hypoténuse de la pression au centimètre carré qui règne dans le réservoir ventral de la navette spatiale. Ouaaaahh, bon, ok, là j'invente carrément, c'est même pas vrai, pouf, pouf.

En tout cas, la pression provoque un effet curieux. A cause de la loi de l'action et de la réaction, une tétine qui rentre à une vitesse non relativiste (pasque sinon c'est trop compliqué pour la tête, les équations) dans la bouche à Sigmund (mais n'importe quel autre bébé peut faire l'affaire, y compris un bébé ragondin si vous préférez) est susceptible d'en ressortir immédiatement avec une contre-force équivalente. Et comme les tétines elles ne sont équipés de systèmes d'arrêts que dans le sens extérieur-bébé pour éviter que ces couillons de bébés n'avalent leur tétines tout de gob (comme des couillons) et pas de système d'arrêt dans l'autre sens (ça avait été tenté, mais c'est un peu contraignant, vous pouvez bricoler ça chez vous en adaptant des hameçons de pêche au marlin sur la tétine pour qu'elle reste fermement ancrée dans les joues de bébé, les grandes firmes ont abandonné pour ne pas verser de royalties aux syndicats de pêcheurs, et de marlins), et ben la tétine peut être expulsée à la vitesse d'une météorite arrivant sur la gueule d'un Diplodocus en train d'essayer de se rappeler comment on noue le lacet de sa chaussure. Donc en résumé vous fourrez la tétine dans la bouche du petit lardon en train de faire suer et plaf vous vous la prenez dans la gueule à la vitesse d'une fusée Apollo, tout pareil. Vous avez beau vous acharner, la tétine ressort à chaque fois, et de plus en plus loin, Sigmund la dernière fois il l'a expédiée jusqu'au muséum d'histoire naturelle, au pied du Gigantheos Moudubulbus.

Et c'est là que les bébés se révèlent beaucoup plus malins que les adultes.

Pasqu'à chaque fois, on va la chercher. Et on la remet patiemment en essayant de la maintenir le temps de se rendormir et l'autre petit macaque, là, il attend aussi pour l'expédier à dache. Tu te rendors et vlan faut te lever pour retrouver la tétine, la nettoyer et la représenter à son altesse sérénissime qui la tétouille du bout des lèvres en préparant la prochaine satellisation. Du coup, qui se retrouve comme un con esclave de la tétine, c'est l'adulte, pas le sale bébé.
Quelle engeance.