Ouais, ben c'est comme qui dirait un cyclone qui s'est abattu sur nous, nous laissant lessivés, rompus, fatigués, en proie au doute et à la consternation. Avec des vents de force cinq qui défigurent le mur de la salle de bains. Avec des pluies torrentielles qui nous trempent toujours au mauvais moment. Avec des vents hurlants qui font trembler les murs de notre maison dévastée.



Et l'oeil du cyclone toujours nous regarde innocemment pendant les périodes d'accalmie.
Si ça continue l'oeil sera dans la tombe, et nous regardera.